Témoignage partenaires - Diffuser les données transport et faciliter la mobilité durable en Nouvelle-Aquitaine

Toutes

11/02/2019

Renaud Lagrave, Président du syndicat mixte intermodal de Nouvelle-Aquitaine « Nouvelle Aquitaine Mobilités », témoigne des enjeux et opportunités de l’ouverture des données pour son syndicat.

Renaud Lagrave, Président de Nouvelle-Aquitaine Mobilités

PIGMA : Où en est la démarche d’ouverture des données pour votre syndicat ?

Renaud Lagrave : Le syndicat mixte intermodal de Nouvelle-Aquitaine, créé le 13 juillet 2018 et dénommé Nouvelle-Aquitaine Mobilités, a délibéré en faveur de l’ouverture des données théoriques d’offre de transport de Nouvelle-Aquitaine lors du comité syndical du 29 octobre 2018. A ce stade, certains membres ont déjà ouverts leurs données via leurs propres plateformes open data (ex : Bordeaux Métropole, agglomération de La Rochelle), mais il n’y pas encore eu d’ouverture globale.

PIGMA : En quoi la démarche d’ouverture des données représente un enjeu majeur pour votre mission ? 

Renaud Lagrave : Par cette publication, le syndicat poursuit trois objectifs :

  • diffuser le plus largement possible l’offre de transport public en Nouvelle-Aquitaine, afin de la faire connaître au plus grand nombre en tant qu’alternative à la voiture individuelle, et faciliter ainsi la mobilité durable. En parallèle, le syndicat a lancé son propre calculateur d’itinéraire multimodal Modalis, qui sera prochainement déployé sous forme d’application mobile et enrichi avec le temps réel des réseaux (entre autre);
  • améliorer les données d’offre de transport de façon continue à travers le recours à la licence ODbL, qui demande aux ré-utilisateurs de partager les améliorations éventuellement apportées (ex : meilleure géolocalisation de points d’arrêts) ;
  • favoriser l’innovation publique et privée, en permettant aux ré-utilisateurs d’intégrer ces données à leurs propres outils ou services et de les faire évoluer. Le fait que le syndicat publie ses données selon le standard GTFS mais également la norme européenne NeTEX constitue un facteur clé d’innovation. Cette norme, beaucoup plus riche que le GTFS (ex : pôles d’échange multimodaux) mais encore peu utilisée à ce stade, devrait être rendue obligatoire par la Loi d’Orientation des Mobilités, qui devrait sortir d’ici l’été. Le syndicat sera ainsi précurseur en la matière.

PIGMA : Comment se préparer au mieux à cette démarche ?

Renaud Lagrave : Nous travaillons actuellement à automatiser la publication de ces données avec le GIP ATGeRI ainsi que la société OKINA, à laquelle le syndicat a confié l’élaboration d’un référentiel de données multimodal ainsi que l’animation d’une démarche de mise en qualité des données à l’échelle régionale. Les données seront publiées sur la plateforme territoriale PIGMA et moissonnées automatiquement vers le point d’accès national (transport.data.gouv.fr). Nous visons une première publication d’ici le café atelier PIGMA prévu le 14 mars.